ITINERAIRE : 3 SEMAINES AU VIETNAM

Hoi An, Vietnam

Après 1 mois et demi de stage à Hô Chi Minh City dans une agence de communication digitale, Gaël, mon compagnon de voyage, me rejoint pour 3 semaines de roadtrip à travers le Viêtnam. Notre but était de rejoindre Hanoï, la capitale du pays d’où nous avions booké notre vol retour. C’était d’ailleurs la seule chose prévue au programme, tout le reste n’a été qu’improvisation et nous ne regrettons rien car cela nous a permis de partir plus vite des villes qui ne nous ont pas plu mais surtout de rester plus longtemps dans celles qui nous ont séduit.

Notre itinéraire :

Hô Chi Minh City

Nous avons passé 3 jours (de plus pour ma part) à Hô Chi Minh City avant de prendre la route vers le Nord du pays. Il faut savoir qu’HCMC est le poumon économique du pays, une ville immense de plus de 8 millions d’habitants anciennement appelée Saïgon qui impressionne par le bouillonnement de sa population mais surtout de ses scooters ! Gaël a donc tranquillement pris ses marques au milieu de tout ce tumulte et appris a conduire à la mode vietnamienne avant que nous commencions notre roadtrip. J’en ai profité pour lui faire découvrir la ville : les lieux touristiques, mes bonnes adresses et les personnes qui avaient jusque-là marqué mon séjour (big up Cyril, je ne te remercierai jamais assez !)

HCMCBitexco Tower Ho Chi Minh City

HCMC

Da Lat

Il est déjà temps de repartir et nous sautons dans un bus couchette pour un trajet mouvementé à travers les montagnes vietnamiennes qui nous amènera au petit matin à Da Lat où nous resterons deux jours. C’est une petite ville de montage à 1500m d’altitude qui nous fait penser à une station des Alpes et où nous trouvons un peu de fraîcheur. Nous découvrons son lac, ses ruelles et son marché où nous craquons pour une bouteille de vin produite sur place. Il a un goût très fruité de cerise, presque comme un Pineau des Charentes ! Je vous conseille de louer un scooter pour vous éloigner un peu de la ville et découvrir le lac de Tuyen Lam ainsi que le magnifique monastère Truc Lam qui le surplombe mais aussi les cascades de Da Tanla, idéales pour une courte randonnée. Ne manquez pas de visiter la Crazy House et, si vous avez le budget, d’y séjourner. Nous n’avons pas pu le faire mais cela doit être une expérience très particulière.

Lac Tuyen Lam Monastère Truc Lam Monastère Truc Lam

Nha Trang

Quelques heures de bus plus tard nous voilà arrivés à Nha Trang, une station balnéaire sur les côtes de la mer de Chine. La plage fait plusieurs kilomètres de long et nous voyons les montages de l’île d’en face en fond de paysage. Nous décidons encore une fois de nous éloigner un peu de la ville, très touristique, direction un petit port de pêche sur une presqu’île où nous dégustons de délicieux fruits de mer et visitons les tours Cham datant des années 800. Nous repartons le soir même après 2 jours dans la ville. Une fois de plus nous prenons un bus de nuit, le réseau de bus étant très bien développé au Viêtnam. J’en profite pour vous conseiller la compagnie Futa Bus Lines qui offre un bon rapport qualité/prix.

Nha Trang

Nha Trang

Hoi An

Nous arrivons à Hoi An à 5h30, pile à temps pour voir les pêcheurs revenir au port sous les superbes lumières matinales et le marché s’installer. Nous sommes déjà conquis. C’est une petite ville également très touristique dont le centre-ville est entièrement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et où les véhicules motorisés ne sont pas autorisés, ce qui est très reposant. Toutefois cela nous a valu une petite (més)aventure puisque même les véhicules à l’arrêt sont interdits, nous avons donc eu le plaisir de visiter une fourrière Viêtnamienne !

On peut y visiter de magnifiques maisons et temples d’influence japonaise et chinoise, les ruelles sont toutes plus mignonnes les unes que les autres et la ville est pleine de couleur. La plage toute proche est également à ne pas manquer, tout comme le fameux Pont Japonais, payant dans un sens mais pas dans l’autre… Cela vaut le coup de faire un détour de quelques ruelles pour économiser quelques Dongs. La ville est encore plus belle la nuit avec ses illuminations et les lanternes déposées sur la rivière… C’est un véritable coup de coeur.

Hoi An

Hoi An

Hoi An

Da Nang

Nous ne sommes restés que quelques heures à Da Nang sur la route entre Hoi An et Hué que nous avons décidé de faire entièrement à moto. Nous y avons visité les célèbres montagnes de marbre qui valent clairement le coup d’oeil : perché à plus de 50m de haut elles offrent un très beau point de vue sur la mer. On peut y découvrir une tour d’époque, trois belles pagodes ainsi qu’une grotte religieuse. Un conseil, ne faites pas comme nous et prévoyez les chaussures de marche !

Da Nang Da Nang

Hué

Nous arrivons à Hué épuisés après une journée entière de moto dans les pattes et de sérieux coup de soleil. Nous en profitons pour nous reposer avant d’attaquer la visite de l’immense cité impériale : des parcs, des pagodes, des temples à n’en plus finir… Beaucoup de marche à prévoir ! Cette ville ne parvient pas à nous charmer autant qu’Hoi An, de plus nous n’avons plus qu’une semaine avant notre vol retour et encore tant de choses à voir… Nous décidons de reprendre la route.

Hué

Hué

Cat Ba Island

Après un long périple en bus de Hué à Haiphong (en passant par Hanoï) puis en hydroglisseur jusqu’à l’île de Cat Ba, nous débarquons sur cette magnifique île encore préservée du tourisme de masse. On nous propose immédiatement ce que nous étions venu chercher : une croisière sur la baie d’Ha Long. Nous avions en effet entendu dire que les croisières étaient beaucoup moins chères au départ de l’île et cela se révèle vrai. Départ dès le lendemain matin, nous avons donc le reste de la journée pour profiter de l’île et d’un magnifique coucher de soleil sur la baie d’où se dessine déjà les premiers pains de sucre. Simplement incroyable, nous sommes déjà tout excités à l’idée de ce qui nous attend le lendemain !

Cat Ba island

Baie d’Ha Long

Nous nous réveillons et… c’est le drame. Des pluies torrentielles se sont abattues dans la nuit, la route en bas de l’hôtel est inondée, il y a un épais brouillard sur la baie et nous ne sommes pas sûrs que le bateau pourra partir. Après réflexion nous décidons de tenter le coup : mieux vaut être enfermé dans un bateau qu’à l’hôtel ! Nous découvrons notre jonque et les 3 autres français qui la partageront avec nous ces deux prochains jours. Le feeling passe tout de suite ! La matinée passe tranquillement et dès que la pluie se calme nous en profitons pour faire un peu de kayak dans la baie. C’est époustouflant : la taille des pains de sucre, leur palette de couleurs, les grottes dissimulées qui mènent à des sortes de lagons cachés… Nous sommes conquis. Soirée sous les étoiles après un succulent repas de la mer et nous nous endormons tranquillement sans nous douter que nous vivrons le plus beau réveil de notre vie quelques heures plus tard.

Le soleil et la chaleur sont revenus. Gaël se lève le premier et monte sur le pont contempler ce spectacle incroyable, seul au milieu de la baie. Je ne tarde pas à le rejoindre et nous sautons immédiatement à l’eau, suivis de peu par nos 3 nouveaux amis. Nous passons une journée de rêve ponctuée de repas merveilleux dans un cadre idéal, de kayak, de baignade et de rigolade. C’est malheureusement déjà le moment de repartir pour une dernière soirée sur l’île mais ces souvenirs resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Baie Ha Long

Baie Ha Long

Baie Ha Long

Sapa

Nous repartons encore pour un long périple pour rejoindre le Nord-Ouest du pays au coeur des montages et des rizières où May, notre mère d’accueil vietnamienne nous attend. Pour atteindre sa maison nous traversons des routes de montage et passons près de cascades, à 3 sur chaque moto, aucun soucis ! Je me suis brûlée avec le pot d’échappement et May panse soigneusement ma plaie… avec du dentifrice. Nous découvrons un tout autre mode de vie, beaucoup plus modeste que ce à quoi nous sommes habitués. L’accueil n’en reste pas moins très chaleureux, nous découvrons sa maison et passons une exquise soirée en compagnie de sa famille. Ils nous parlent de leur quotidien, de leur ethnie et de leur vie au coeur des montagnes. Le lendemain elle nous emmène en randonnée dans les rizières. Nous avons nos chaussures de marche et n’arrêtons pas de glisser, elle est en tong et doit souvent nous attendre ! Le paysage est incroyable et à perte de vue. Nous marchons des heures sans nous en lasser. Après un repas revigorant et d’origine plus que locale puisqu’ils ont leurs propres cochons et poules ainsi que leurs rizières, nous repartons déjà pour nos derniers jours de voyage, après avoir pris une belle claque avec cette famille qui nous a véritablement donné une leçon de vie.

Sapa Sapa

Hanoï

Arrivés à la capitale pour nos 3 derniers jours, le timing était serré mais nous avons finalement réussi à voir tout ce que nous voulions. Nous louons une dernière fois un scooter pour sillonner la ville et visiter ses nombreux quartiers, les différentes pagodes, temples, parcs et lacs. Bien que ce soit une capitale c’est une ville que nous trouvons plutôt calme et apaisante car elle est entourée de verdure et d’eau. Elle est aussi très typique, notamment le quartier des 36 corporations où chaque rue est représentative d’un corps de métier. Nous finissons notre voyage sur une très belle note avec la découverte de cette capitale et de toute la partie Nord du Viêtnam qui est incontestablement à visiter !

Hanoï Hanoï

Ce que nous referions différemment ?

Si nous devions refaire le même voyage en 3 semaines, je pense que nous ne nous arrêterions pas à Nha Trang et Hué pour découvrir plus amplement le sud du pays en faisant par exemple une croisière sur le Delta du Mékong. En effet Nha Trang, bien qu’étant une belle station balnéaire, est vraiment trop touristique, notamment prisée des russes. Le bord de plage est complètement bétonné, envahi de grands hôtels et la plupart des affichages sont en alphabet cyrillique, ce qui enlève indéniablement un charme à la ville. Hué nous a également quelque peu déçu et à moins d’être féru d’histoire et que la cité impériale soit un incontournable pour vous, je ne pense pas que vous manquerez grand chose en ne visitant pas cette ville qui a peu d’autres atouts à offrir.

Mais pour vous faire une meilleure idée de ce à quoi ressemble ce pays (que je ne peux que vous conseiller!), quoi de mieux qu’une vidéo? Et pour découvrir mes 3 coups de coeur du Viêtnam, c’est par ici. Enjoy !

6 Replies to “ITINERAIRE : 3 SEMAINES AU VIETNAM

  1. Très intéressant, ça donne envie d’y aller !!! Continue de nous faire voyager Estelle , ça fait beaucoup de bien. A bientôt pour le prochain blog. Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *