LA HAVANE, PERLE DES CARAÏBES

Voiture cubaine

La Havane, ville fondée en 1515 par Diego Velázquez de Cuéllar, est aujourd’hui considérée comme la perle des Caraïbes. Elle contient à elle-seule tous les clichés cubains que l’on s’imagine : bâtiments coloniaux, salsa, cigares et rhumeries. C’est une ville très riche qui demande plusieurs jours de visite pour l’appréhender dans toute sa complexité. D’Habana Viejo à Habana Centro l’ambiance et l’architecture changent beaucoup et on retrouve les marques laissées par le passé. Cela n’enlève toutefois rien au charme de la ville qui conquit rapidement le cœur des touristes. Elle est aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour sa beauté, son atmosphère si particulière et son ancrage historique. Elle a en effet vu passer de nombreuses personnalités, de Fidel Castro à Che Guevara en passant par Ernest Hemingway. L’auteur Anglais adorait Cuba et célèbre Cojímar, petit village de pêcheur, dans son roman Le vieil homme et la mer.

Que visiter à La Havane ?

Architecture coloniale

La Havane abrite des édifices magnifiquement conservés qui en font l’une des plus belles villes du continent Américain. À Habana Vieja, les façades très anciennes et parfois défraîchies offrent un peu d’ombre aux vieilles voitures des années 50. C’est le quartier le plus touristique de la capitale. On visite le Couvent Santa Clara ou la Plaza de Armas et sa statue centrale entourée de bancs en marbre. La Plaza de la Catedral, outre la splendide cathédrale construite en 1748, est entourée de superbes demeures coloniales du XVIIIème. Enfin, la Plaza San Francisco bordée par la basilique éponyme et la Lonja del Comercio sont deux autres remarquables exemples de la magnificence de l’architecture coloniale Espagnole.

Plaza de Armas
La Plaza de Armas

Fortifiée par les Espagnols, La Havane possède de beaux vestiges de l’époque, notamment les forts d’El Morro et de la Cabaña. Dans le Château de la Real Fuerza, plus ancien ouvrage militaire cubain, on peut admirer la Giraldilla sur une tour. Ce fut la première statue de bronze coulée à Cuba et c’est aujourd’hui symbole de la ville. On peut également visiter le Palais des Capitaines Généraux, où vivait le gouverneur de l’île.

Dans le centre-ville, plus populaire et moins rénové, d’autres bâtiments attirent l’attention, notamment l’immense Capitole qui domine la ville. On y trouve également plusieurs musées, celui des Beaux-Arts, de la Révolution, ou encore d’Art Colonial. De manière générale, La Havane tout entière est une ville-musée dans laquelle il fait bon flâner pour découvrir ses trésors cachés. Vous remarquerez très vite à quel point la vie y est dynamique. À toute heure il y a des gens dans la rue et on y entend de la musique. Une ville qui ne dort jamais.

Capitolio
El Capitolio

Comment arriver et circuler à La Havane ?

On arrive en avion à l’aéroport international José Martí, relié par des vols directs à de nombreuses villes européennes. La compagnie nationale Cubana de Aviación permet, elle, de repartir directement vers des aéroports intérieurs.

Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, des taxis vous attendront et vous amèneront à votre hôtel pour environ 25 CUC. Sachez qu’il y a un bon réseau de bus de ville à La Havane. Vous pouvez rejoindre le centre-ville en bus public avec un changement simple pour moins de 0,10 centimes de CUC. Évidemment, au vu de l’énorme différence de prix, beaucoup de taxis vous diront que cette liaison en bus est impossible. Ne les croyez pas, je l’ai fait et je suis arrivée à bon port sans trop de difficultés 😉

En ville, vous pourrez vous déplacer en taxi classiques, en bicitaxis (taxis à vélo) ou encore en cocotaxis, de petites voitures jaunes et rondes. Mais excepté le soir, je vous conseille vraiment de marcher, c’est pour moi la meilleure manière de découvrir la ville.

Coco Taxi
Les Coco Taxis cubain

Enfin, pour vous rendre dans d’autres villes de l’île, vous avez deux options : les bus ou les taxis collectifs. La compagnie nationale de bus, Viazul, possède des terminaux dans beaucoup de villes. Les horaires et prix y sont indiqués, tout comme sur son site internet d’où on peut réserver à distance. Les bus sont confortables et climatisés, c’est la principale différence avec les taxis collectifs, qui sont souvent moins chers. Par contre en taxi collectif vous aurez le plaisir de faire un bout de route dans une vieille américaine. Ces belles voitures de collection sont une expérience à part entière !

Où sortir à La Havane ?

La Havane est également bien connue pour sa vie nocturne et abrite de nombreux endroits où danser. Les bars commencent à s’animer vers 22h et ferment quand les derniers clients sont partis. Les cubains aiment s’apprêter pour sortir. Attention donc à votre tenue car certains lieux ont un dress code : pas de tongs, shorts ou maillots.

Rue La Havane

En journée vous pouvez aller chez Partagas qui se situe dans un magnifique édifice. Vous pourrez en apprendre plus sur le cigare dans cette fabrique et boutique. Elle propose également des dégustations accompagnées de bonnes bouteilles de rhum. Si vous voulez en savoir plus sur le rhum, il y a aussi le musée Havana Club non loin de là. Vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire et la fabrication du rhum à Cuba. En prime, vous pourrez finir la visite dans le mignon petit bar à cocktail du musée.

Le soir, toujours dans le même quartier se situe El Floridita, le bar préféré d’Hemingway pour y déguster des Daiquiri. Il regorge de souvenirs personnels de l’auteur qui a même un cocktail à son nom : un Daiquiri sans sucre et avec double dose de rhum. La Bodeguita del Medio, quant à lui, était le bar préféré d’Hemingway pour ses Mojitos.

Danseurs rue
Des danseurs de rue

Enfin, pour danser, vous pouvez aller dans l’indémodable Casa de la Musica pour voir des spectacles de salsa ou la danser. Dans la rue d’à côté, vous pouvez aussi aller faire un tour à La Casa del Tango. Dans un autre genre, La Fabrica de Arte Cubano est un incubateur d’art contemporain et discothèque. Il est installé dans une ancienne centrale électrique et a pour but de promouvoir et soutenir l’art contemporain cubain. C’est une alternative originale pour une sortie à la fois festive et culturelle à La Havane !

La Havane en bref

Je n’ai passé que deux jours à La Havane alors qu’on peut facilement prendre une bonne semaine pour la découvrir… C’est une ville finalement vaste et surtout, où chaque recoin mérite d’être découvert. Cela vaut le coup de sortir d’Habana Vieja, le quartier le plus touristique, pour découvrir la « vraie » Havane. Dans les quartiers plus populaires on voit la vie cubaine battre son plein, observe leurs habitudes et manières de faire. Un véritable art de vie à la cubaine, qu’on adopte finalement facilement et dont il est dur de se séparer. Cuba a charmé plus d’un voyageur… Les cubains aiment à dire qu’une fois qu’on a découvert Cuba, on ne peut qu’y revenir, et c’est assez vrai !

Marché livres
Un petit marché improvisé de livres sur le Che et l’histoire de Cuba

Et comme je ne doute pas que Cuba est sur votre liste des pays à découvrir prochainement, je vous conseille vivement le site Je pars à Cuba qui est une mine d’information. Il y a aussi un groupe Facebook du même nom où vous pourrez poser toutes vos questions. Pour ma part j’ai également visité Trinidad et Viñales que j’ai beaucoup aimé et que je vous invite à découvrir. Ce qui est sûr c’est que j’ai déjà hâte de retourner sur cette île enchantée. Il me reste encore tant à y découvrir qu’il serait impossible d’en rester là. Et je ne peux que vous encourager à aller découvrir Cuba et La Havane à votre tour !

2 Replies to “LA HAVANE, PERLE DES CARAÏBES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *